Compteur 2

 

Comptage entre 0 et 9 ou entre 00 et 99, en utilisant un ou deux afficheurs à LEDs sept segments. Version CMOS (+3V à +15V) avec CD4518 et CD4511. Voir aussi Compteur 1 à base de CD4029 et CD4543Compteur 3 à base de SN7490 et SN7447 et Compteur 4 à base de CD4033.

Le schéma

Ce schéma fait usage d'un boitier CD4518 (Double Conteur), qui comporte deux compteurs. Un seul est utilisé ici, c'est pourquoi les entrées du second doivent être reliées à la masse ou au +V.

Compteur 002

Reset

La borne MR de chaque compteur du CD4518 est une borne de reset, prioritaire sur toutes les autres entrées. Si cette borne est reliée au +V, les quatre sorties ABCD du compteur passent à l'état logique bas (zéro volt), et l'afficheur affiche le chiffre 0, quoi qu'il arrive sur les autres entrées. Si l'entrée MR est reliée à la masse, le compteur n'est plus bloqué sur le chiffre 0 et est incrémenté à chaque nouvelle impulsion d'horloge appliquée à l'entrée CLK. Si vous souhaitez disposer d'une remise à zéro manuelle, vous pouvez raccorder un bouton poussoir entre l'entrée MR et le +V, sans oublier la résistance de rappel à la masse à câbler entre l'entrée MR et la masse (valeur 10K à 100K). Le bouton poussoir SW1 peut bien entendu être remplacé par un oscillateur "sur place", comme montré en exemple un peu plus loin.

Extension affichage pour comptage de 00 à 99

Pour un affichage sur deux chiffres (00 à 99), vous pouvez utiliser le second compteur du CD4518, et ajouter un décodeur BCD / 7 segments CD4511. Le schéma qui suit montre une façon de faire, il en existe d'autres.

compteur_002b

La sortie Q3 du premier compteur (celui des unités) est utilisée pour incrémenter le second compteur (celui des dizaines). Comme le compteur possède une entrée d'horloge active sur les fronts montant, le signal issu de la sortie Q3 du premier compteur est inversé par le transistor Q1. Ainsi, à chaque fois que la sortie Q3 passe à zéro (passage du chiffre 9 au chiffre 0), l'entrée d'horloge du second compteur reçoit une impulsion positive, qui fait avancer le compteur des dizaines d'un cran. Lors de la mise sous tension, il peut arriver que le second compteur passe au chiffre 1 au lieu de rester sur le chiffre 0, du fait d'une impulsion brève mais suffisante sur son entrée d'horloge. Pour éviter ce phénomène gênant, deux solutions au moins : faire en sorte que le compteur ne prenne pas en compte les impulsions brèves, ou remise à zéro automatique du compteur à chaque mise sous tension. Je trouve la seconde solution plus élégante et plus simple : l'ajout d'un réseau RC suffit en effet, c'est le rôle joué ici par R18 et C2, qui fournissent une brève impulsion de RAZ à la mise sous tension, sur l'entrée MR des compteurs (les deux bornes appelées MR sont électriquement reliées entre elles).

Compteur avec oscillateur intégré

Le schéma qui suit est le même que le premier, à la différence près que le bouton poussoir a été remplacé par un oscillateur à base de CD4093 (mais bien sûr, tout autre oscillateur peut faire l'affaire).

compteur_002ab

Avec ce montage, les chiffres défilent de façon continue à la vitesse imposée par la position du curseur du potentiomètre RV1, rapide quand le curseur est du côté de la sortie 3 de la porte NAND U3:A, et lent quand le curseur est du côté relié à R1.

 

 

 

Accuil








 

 

Recherche personnalisée