Clignotant 4


Les deux premiers montages présentés ici, basés sur l'emploi de composants archi-classiques et éventuellement issus d'un fond de tiroir (récupération) permettent de faire clignoter deux LEDs ou deux ampoules à incandescence, de façon alternée : une s'éteint pendant que l'autre s'allume. Bien entendu, ces montages peuvent servir de base pour n'allumer qu'une seule LED ou ampoule, c'est ce que montrent les troisième et quatrième montages, alimentés sous une tension de 12 V ou sous une tension plus faible de 3 V.

Le schéma N°1 - Pour deux LEDs

Le schéma n'est pas complexe, et ressemble fort à un de ceux publiés sur la page Oscillateurs rectangulaires.

Clignotant 004a
Clignotant 004a

Les transistors employés ici sont des 2N2222, mais une multitude d'autres types de NPN feront parfaitement l'affaire. A vous de tester. Pour augmenter la vitesse de clignotement, diminuer la valeur des résistances R2 et R3 ou celle des condensateurs C1 et C2. Pour diminuer la vitesse de clignotement, augmenter la valeur de ces mêmes composants.

Le schéma N°2 - Pour deux ampoules à filament basse tension 9 V

Le schéma n'est pas beaucoup plus complexe que le précédent, nous avons juste droit à deux transistors de puissance et à deux résistances en plus.

Clignotant 004b
Clignotant 004b

Les deux transistors 2N3055 qui ont été ajoutés permettent de commuter des courants plus important, et s'ils sont montés sur un petit radiateur, vous pouvez sans problème commuter des ampoules consommant 1A ou même un peu plus en régime "chaud" (à froid, les ampoules à filament peuvent produire une pointe de courant de plusieurs ampères). 

Le schéma N°3 - Pour une ampoule à filament basse tension 12 V

Il suffit d'une légère modification du clignotant 004b pour en faire un clignotant de sécurité avec branchement direct sur batterie 12 V de voiture (clignotant de secours sur triangle de signalisation, par exemple). Nous n'avons plus cette fois deux ampoules clignotant alternativement, même une seule ampoule qui clignote toute seule. Cette ampoule doit éclairer suffisamment fort, c'est pourquoi il est possible d'utiliser un modèle pouvant consommer jusqu'à 3A (36 W).

clignotant_004b2
Clignotant 004b2

Pour ce dernier circuit (montage existant proposé par Henri Schreiber dans la revue Le haut-parleur N°1606), l'emploi d'un radiateur sur lequel monter le transistor Q3 est impératif.

Le schéma N°4 - Pour une ampoule à filament basse tension 2,5 V

Toujours en n'exploitant qu'une seule branche, il est possible d'alimenter une petite ampoule de 2,5 V / 60 mA, telles que celles équipant les petite lampes de poches tirant leur énergie de deux piles de 1V5 (lampes tendant à disparaître au profit des lampes à LEDs).

Clignotant 004c
Clignotant 004c

On peut observer une dissymétrie entre les deux branches de l'oscillateur : résistances de base et condensateurs n'ont pas les même valeurs. Je vous laisse en deviner la raison (si vous ne trouvez pas, aucune importance, le montage fonctionne tout de même). Tiens, si vous êtes intéressé par une petite variation sur le thème en cours, vous pouvez faire un petit saut à la page Clignotant 5.

Commande de lampes en 230V ?

C'est tout à fait possible, il suffit de remplacer les LEDs du premier montage par des optotriac suivis de triacs, comme cela est discuté à la page Interface de puissance 5V / 230V. Vous pouvez aussi attaquer directement des triacs (sans isolation), comme montré à la page Clignotant 10, mais attention alors au secteur 230 V qui se ballade dans le montage !

 

 

 

Accuil








 

 

 

Recherche personnalisée